Né en Savoie en 1947, Jean Girel apprend la poterie dès l'âge de quatorze ans chez un potier de tradition. Des études aux beaux-arts de Mâcon, puis une licence d'arts plastiques à Paris, le conduisent à être d'abord peintre et professeur d'arts plastiques.

  La découverte de la céramique Song lui révèle l'évidence de sa vocation ; il décide alors de se consacrer exclusivement à la céramique à partir de 1975. Synthèse entre le savoir-faire occidental et l'immense tradition de la céramique d'Extrême-Orient, sa création passe par l'élaboration de recettes de pâtes et d'émaux, de protocoles de cuisson, l'invention d'outils et d'instruments au fur et à mesure de ses exigences. Le four qu'il utilise aujourd'hui dans son atelier près de Cluny est le dix-septième conçut et construit pour son usage personnel.

  Consultant en matière de techniques et d'innovations auprès de différentes unités de production en France et à l'étranger, Jean Girel écrit sur la céramique depuis 1970. Ses œuvres, acquises par des amateurs et collectionneurs éclairés, sont également présentes dans de nombreux musées de céramique et d'art contemporain, en France et à l'étranger. Son savoir-faire exceptionnel et sa volonté de transmettre sa passion lui valent d'être nommé Maître d'Art en juin 2000.

  Jean Girel est inscrit sur l’Inventaire du patrimoine culturel immatériel du ministère de la Culture.